Vous êtes ici : Vie pédagogique » Enfants du voyage » Apprendre à lire et à écrire

Apprendre à lire et à écrire

ANGELO, LAURA, DALILA, JONAS... et les autres

Méthode de lecture pour les enfants du voyage

Grâce à l'aide des fonds sociaux européens, une suite d'outils est maintenant disponible. Elle permet à chaque enfant du voyage de plus de 7 ans d'être évalué scolairement, d'avoir une méthode d'apprentissage de la lecture à vocation interculturelle et un carnet de suivi personnel. Le but de ces outils est de favoriser l'apprentissage initial en lecture, si difficile à mettre en œuvre avec les enfants du voyage quand l'itinérance s'ajoute aux obstacles culturels de l'apprentissage.

Méthode de lecture pour les enfants du voyage
La méthode d'apprentissage proposée est destinée aux enfants du voyage dans l'itinérance de la famille. L'idée est de responsabiliser l'enfant en lui offrant une méthode presque complète pour qu'il puisse apprendre à lire, dans un petit cartable où s'ajoutera un lexique qui se complétera au fur et à mesure de son avancée dans la méthode. La méthode se devait d'être inter culturelle pour être appréhendée immédiatement par l'enfant qui se reconnaît dans les histoires proposées.

Il   s'agit   d'une  famille   de  voyageurs.  Les   événements   racontés   ne   sont   pas   les  fruits   d'une idéalisation mais d'un travail continu avec des jeunes voyageurs. Lors d'ateliers de lecture, dans le cadre d'une pédagogie active, dite de simulation globale, de nombreuses histoires ont pu être recueillies. Elles ont servi de base d'apprentissage de la lecture avec des jeunes adolescents illettrés. Mais elles ont servi aussi comme "base de données" à ce qui deviendra une méthode d'apprentissage. C'est grâce à ces enfants que l'on doit des textes parfois savoureux présents dans ce didactitiel.
Ces documents devront accompagner l'enfant dans son itinérance afin de lui proposer le même outil d'apprentissage de la lecture quelles que soient les écoles qu'il fréquentera.
Partager cette page

Rédigé par Philippe Turpin

M.A.J. le 07/11/2014

Nous écrire