Vous êtes ici : Vie pédagogique » securite_routiere » education_securite_routiere

Éducation à la sécurité routière

L'éducation à la Sécurité Routière est une des missions fondamentales de l'École. Abordée dès l'école maternelle, elle est prolongée au Collège et au lycée, et même dans l'enseignement supérieur.
Les actions et formations sont intégrées dans les projets des établissements scolaires, au sein des cours ( pas seulement en éducation civique) et des structures ( les Comités d'Éducation à  la Santé et à la Citoyenneté). La Sécurité Routière n'est pas un enseignement spécifique : elle se situe au carrefour des disciplines et des domaines de formation.
Dans chaque circonscription et établissement scolaire, des référents sont nommés. Ils travaillent avec la Préfecture, les services de police et de gendarmerie, les associations et acteurs locaux pour lutter contre l'insécurité routière.

Qu'il soit piéton, cycliste, cyclomotoriste, usager des transports en commun, passager ou conducteur d'une voiture, l'élève doit connaître les dangers de la route, acquérir un comportement responsable et se protéger.


Les jeunes sont les premières victimes de l'insécurité routière aujourd'hui. Ils sont aussi les conducteurs de demain.
Pour que les règles élémentaires de sécurité routière soient connues de tous avant même l'apprentissage de la conduite d'un véhicule à moteur, des formations spécifiques ont été mises en place :

A l'école, une Attestation de Première Education à la Route (APER), pour les élèves du primaire.  La convention pour l'enseignement en matière d'éducation routière et ses annexes pour la Vendée sont disponibles dans le cadre "Informations" ci-contre.

Les attestations scolaires de sécurité routière (ASSR), pour les élèves des collèges en classe de 5e (ASSR de premier niveau) et de 3e (ASSR de deuxième niveau).

L'attestation de sécurité routière (ASR) pour ceux qui n'ont pu passer les ASSR dans le cadre scolaire : jeunes qui ne sont plus scolarisés, étrangers arrivant en France...

L'ASR est l'équivalent de l'ASSR de premier et de deuxième niveau.

Depuis le 1er janvier 2004, les jeunes nés après le 31 décembre 1987 doivent obtenir l'ASSR ou l'ASR pour être autorisés à conduire un véhicule.
Le décret n°2002-675 du 30 avril 2002

Le site Éduscol propose des ressources en ligne afin de permettre :

Partager cette page

Rédigé par Christophe Heron

M.A.J. le 03/10/2016